Festival Fenêtres sur courts de Dijon : le cadavre était exquis

Published on: 4 décembre 2018

Filled Under: Festivals, Partenariats

Views: 66

Tags: , , ,

Fin novembre s’est tenu à Dijon le festival de courts-métrage Fenêtre sur courts. Trois soirs durant Séquences7 y a animé un cadavre exquis scénaristique joué par les acteurs du collectif Face Caméra.

Développé à l’origine par le festival international des scénaristes de Valence et animé par le collectif d’auteures La Mafia Princesse, le principe est resté le même. Deux équipes encadrées chacune par un scénariste écrivent une histoire à partir d’éléments tirés au sort. A l’issue de la rédaction, des comédiens jouent les deux versions de l’histoire tandis que le public vote pour celle qu’il préfère.

Le cadavre exquis, dont le genre imposé était le film d’aventure, a conduit deux personnages Paula et Brad, frère et sœur, des confins de l’Amazonie au sommet de l’Everest en passant par le Pôle Nord. A la recherche de leur père, poursuivis par des scientifiques nazis et des guérilleros, ils révèlent finalement au monde que seul l’amour sauvera l’humanité.

Le public était hilare, les participants heureux et soulagés d’avoir mener l’histoire à terme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.