Du pitch au traitement, la session d’hiver a débuté

Published on: 24 décembre 2018

Filled Under: A la une

Views: 524

Fortement sollicité par les membres de Séquences7, l’atelier « du pitch au traitement » vient de démarrer. Réparti sur 5 séances où le travail individuel et collectif s’alimentent, il est dirigé par la Yasime Louati, une consultante chevronnée.

L’atelier doit se poursuivre jusqu’en mai et permettre aux 8 participants d’avancer vers le traitement de leur projet.

Les voici :

Anne-Laure Guyodo – Belleville

Adrien Couret – Hope

Svetlana Trébulle – Alice

Anaïs Venturi – Uge

Philippe Dinh – Les disques de Jules

Denis Gouzerh – Lucie, 26 ans Femme soumise

Garance Hamon – Krafft

Marie-Charlotte Amblard – Le passeur

 

Extrait de la bio de l’intervenante :

Yasmine Louati, lectrice, consultante et co-scénariste bilingue anglais, de formation littéraire (hypokhâgne, maîtrise d’anglais à l’Université de Haute Bretagne), cinéphile de longue date, Yasmine a également vécu en Angleterre et aux Etats-Unis, où elle a fait des études de cinéma à Occidental College.

En 2001, elle quitte la télévision française (TF1), pour mettre en œuvre une double passion: la danse et le cinéma. Depuis, elle a travaillé comme lectrice pour Canal+, Orange Studio, en région (Basse-Normandie, Aquitaine, Bretagne et maintenant Ciclic).

Après une formation intensive au CEFPF en écriture télé et cinéma en 2014, elle accompagne des auteurs-réalisateurs comme script-doctor et/ou co-auteur. Depuis 2017 elle enseigne aussi à l’ESRA où elle anime des ateliers d’écriture de scénario. En 2018, elle a été correctrice du concours général de la Femis, jury puis consultante atelier pitch (international) pour Plume et Pellicule (DreamAgo) et pour La Fabrique Cinéma de l’Institut Français au Festival de Cannes.
Elle est également jury pour Strasbourg sur Court (Les films de l’Etranger). Elle est membre du bureau de DreamAgo et du bureau des Lecteurs anonymes et co fondatrice de Scriptograph avec Olivier Ciechelski.

Signe particulier: Yasmine aime allier un travail sur la mécanique d’un récit (via un travail en profondeur sur la structure donc la dramaturgie) à son aspect artistique (développer sa richesse thématique et émotionnelle – l’âme d’une histoire). Une façon d’aider chaque scénario à trouver la forme qui lui est propre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.