Atelier d’initiation au storyboard : 7 conseils pour réaliser un storyboard de qualité

Published on: 10 septembre 2020

Filled Under: A la une, Ateliers, Partenariats

Views: 48

Tags: , , , ,

Plusieurs de nos membres ont été invités par Baf & Co, association amie de Séquences 7, à participer à un atelier sur les fondamentaux du Storyboard.
Organisé par l’association de réalisation de court métrage Baf & Co et donné par Jean-Jacques Lonni, réalisateur et storyboarder professionnel, l’atelier permettait d’allier théorie et pratique.

Le storyboard a un intérêt économique, il permet à tous de visualiser ce que l’on va faire. Il permet de structurer le récit en plans et reconstitue une continuité d’espace et de temps. L’art de choisir les plans, c’est l’art de synthétiser. Comme le scénario, le storyboard est un document éphémère qui vise à créer une œuvre cinématographique. Il permet aussi de convaincre. En publicité il est un argument commercial très souvent utilisé.

Voici donc 7 conseils pour réaliser un storyboard de qualité :

1. Lisez et relisez le scénario
Il contient beaucoup d’informations, une page de scénario se transforme en 8 à 25 plans.

2. Décor et line-up
Utilisez les éléments du décor pour créer votre storyboard.

3. Plan des lieux et déplacements des personnages
Créer un plan de situation, réfléchir aux déplacements des personnages tout cela est nécessaire pour gagner du temps le jour J.

4. Variez les plans, mais pas sans raison
La dramaturgie est toujours le maitre mot dans toutes les actions du réalisateur.

5. Pas de jolis dessins, un storyboard n’est pas de la bande dessinée
Un storyboard doit être clair et pas artistique, on doit pouvoir sacrifier une planche. Si le dessin est trop joli et que l’on a mis trop longtemps à le faire on n’arrivera pas à la supprimer.

6. Il y a toujours trop : dégraissez
L’art de l’ellipse c’est de compresser l’action réelle. Peu de temps et peu de plans à l’image.

7. Après chaque scène, prenez du recul, redevenez spectateur
L’art du storyboard c’est d’alterner les regards entre spectateurs, réalisateurs et dessinateur.

À vos crayons !

 

Nous adressons nos remerciements à Ludovic Sabatier de Baf & Co pour la rédaction de cet article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.